On a déjà vu, il y a bien longtemps maintenant, des artistes s’approprier des photocopieuses et s’en servir comme outil d’expression et de captation, il existe maintenant un développement complètement actualisé de cette technique. Et ceci grâce à Trace loops

Trace Loops (Matthias Brown) est un animateur/artiste travaillant plutôt au départ à l'encre noire sur papier comme vous pouvez le voir dans ce très beau clip animé par ses soins ci-dessous. 

Il a eu l’idée simple et jolie de coupler utilisation d’un scanner et animation, c’est-à-dire qu’il scanne image par image pour fabriquer un time-lapse continu. Il corse un peu les choses en suivant par moment le balayage du scanner déformant ainsi à loisir ses objets à animer. Il a commencé vers 2014 à utiliser ce procédé pour en faire des gifs avec mains et visage.

Matthias raconte à Brainto : "J'ai d'abord utilisé les scanners pour numériser des dessins, des photos et des choses comme ça. Je me souviens d'un été, quand j'étais plus jeune, où j'ai essayé de scanner toute la surface d'objets en les déplaçant et en mettant mon visage sur le scanner, c'était probablement ma première expérience d'utilisation de scanners en dehors de leur but. Aujourd'hui, j'utilise surtout les scanners pour numériser des images d'animation. J'ai commencé à faire des animations déformées à l'aide de scanners il y a quelques années et je m'y suis remis récemment parce que je voulais faire une pause dans l'animation dessinée à la main".

Comme pause dans l’animation dessinée, il a maintenant entamé une nouvelle série avec des fleurs à faire vivre. Avec ce rendu très particulier du scanner qui isole de l’arrière-plan et dont on sent le grain et le balayage, il obtient des résultats tout à fait plaisants. Un drôle de mélange d’organique et mécanique numérique. On sent quand les pétales touchent la vitre du scanner et les mouvements provoquant un étirement des fleurs rajoutent à la poésie

Matthias nous explique sa démarche : "J'aime montrer le processus dans les œuvres d'art. J'aime quand le fonctionnement d'une chose est révélé dans l'œuvre finale. Les scanners ont une façon unique de capturer les informations qui peuvent être utilisées pour créer des images distinctes. Ce processus particulier m'oblige à être incohérent car je ne peux pas répéter quelque chose exactement. Les incohérences montrent que c'est la seule façon pratique de faire cette chose. C'est ce que c'est."

Sur son Youtube, dans chaque vidéo, il commence par partager le processus de création d'une animation à l'aide d'un scanner à plat et vous en découvrez le résultat en fin. Et pour parachever l’objet animé, c’est Matthias qui fait la musique, son beau magnéto-cassettes est visible, dans l’analogique/numérique jusqu’au bout. C’est donc un artiste plutôt intégral.

Matthias conclut : "Je n'ai pas de projet particulier pour une vidéo plus longue ou quelque chose comme ça. Ce sont des expériences et elles sont un peu limitées dans la portée du mouvement qu'elles peuvent transmettre. Elles fonctionnent mieux pour l'instant comme de courtes animations en boucle".
Il met les versions complètes en temps réel de ses vidéos/tutos sur son patreon, ainsi que des scans en bonne résolution d'impression des photos et le morceau de musique à télécharger.