Des bouts de corps et des portions de couples dans des scènes de sexe hardcore par webcams mais au dessinés au crayon. Qu'est-ce qui a pu bien pousser Thomas Lévy-Lasne a se lancer dans ce sujet d'étude plutôt inhabituel ? 

Ces images sont transformées ici par le crayon, une représentation que l'on ressent comme vraie mais qui en atténue la crudité de départ, et transcende le porno en une étude de nus d'un nouveau genre. Ce qui ressemble plutôt à une démarche conceptuelle a en fait des raisons de départ bien plus pratiques et pragmatiques

Le nu et la représentation des corps humains étant l'entrainement de base de tout dessinateur, c'est un vivier à portée de "main" comme l'explique Thomas Lévy-Lasne :  "Au départ, j’ai payé des modèles pour faire du nu à l’atelier mais ce n’était pas satisfaisant. Sans savoir quelle en serait un jour l’utilité, tout comme pour les photos de manifestations, je collectionnais des captures d’écran d’un site de webcam que je connais depuis très longtemps. Il y avait quelque chose d’addictif, de rigolo, de touchant à voir ces gens offrant leurs intimités en direct. C’est devenu un sujet vraiment passionnant". 

Représenter ces "protagonistes" au crayon en image arrêtée de la sorte nous les très touchants à nous aussi spectateurs-voyeurs, comme si le crayon —médium gentil et doux— insufflait du sentiment dans ces actes physiques et froids. Et on est aussi plongés sans difficulté dans cette même fascination que Thomas Lévy-Lasne pour cette collection de scènes hardcores. Ce porno est beau et on peut le contempler sans culpabilité aucune …

Thomas Lévy-Lasne : "La représentation de la sexualité étant largement trustée par l’industrie pornographique, j’essaye de réinjecter la tendresse, l’intimité, la loose, le scabreux, le comique, les temps morts et la liberté propre à l’activité. Le coup de crayon par hachure douce, des petites caresses, est évidemment en corrélation avec le sujet et c’est un bonheur de dépixéliser l’image source pour donner une présence plus forte à ces corps du bout du monde."

Voici donc toute sa série "webcam"  qui donne à voir du beau et cru porno avec une vibration sensible en plus. 
Quand des nécessités pratiques (et une collectionite aiguë) donnent naissance à une brillante idée.