Sous le pseudo de "3cm" son nom de sur les réseaux, on trouve Lin Yung Cheng, un artiste de Taïwan, qui habite toujours dans la ville de Tainan. Lin Yung Cheng est un artiste pluridisciplinaire, il est sculpteur, photographe et illustrateur. Cette pluridisciplinarité se sent très bien dans ses photos, la partie la plus connue de son travail car on a cette impression que ses modèles ont été redessinées et sculptées pour générer des formes toutes nouvelles.


Lin Yung Cheng triture les corps de femme, les tord, dessine dessus, les coud et joue avec des illusions d’optique. Des corps déformés, tronqués, épurés, mutilés mais de façon propre et à la vision desquels dont on se demande si on devrait avoir un malaise ou les trouver encore plus beaux qu’au départ. 
D’après ce qu’il en dit, Lin Yung Cheng souhaite mettre en mettre en image de cette façon les différentes pressions de la société sur le corps des femmes et comment elles doivent se plier à l’image de la féminité.
Ces mutilations "propres" du corps féminin dans une esthétique et une composition si maitrisée semblent être des images publicitaires qui auraient dérapé et dégagent une nouvelle beauté épurée souvent avec un certain humour surréaliste.